Consultation en psychomotricité près de Toulouse

La psychomotricité s’intéresse à l’interaction entre corps et psyché c’est-à-dire à la relation qui existe entre les fonctions motrices et le vécu psychique du sujet. En psychomotricité, on prend donc en compte l’individu dans sa globalité afin d’aider celui-ci à s’adapter au mieux à son environnement. Pour se faire, le psychomotricien près de Toulouse, propose des activités permettant de stimuler le développement des compétences du sujet ou l’aider à trouver des stratégies pour palier à ses difficultés.

Pourquoi consulter un psychomotricien ?

La psychomotricité s’adresse à tous. Le psychomotricien peut donc agir à différents moments de la vie d’un sujet. Il pourra avoir une mission de prévention, de rééducation, d’accompagnement en fonction des problématiques rencontrées. Il accompagne les personnes qui présentent des troubles d’ordre psychique qui ont un retentissement sur la motricité et inversement, le lien entre corps et esprit étant indéniable. Le psychomotricien aide l’individu à se réapproprier son corps et à reconnaître et développer ses potentialités.

Voici une liste non exhaustive des motifs de consultations :

  • 0-3 ans : les bébés nés prématurément, ayant subi un traumatisme à la naissance ou encore ayant eu peu de mobilité dans les premiers mois de vie peuvent, dans un cadre préventif être vus par un psychomotricien afin de s’assurer que le développement psychomoteur se déroule bien. Les bébés nés à terme et n’ayant pas vécu de traumatisme à la naissance peuvent aussi rencontrer un psychomotricien afin de stimuler et accompagner leur développement sensori-moteur lors d’interventions en crèche par exemple. Les bébés atteints d’une maladie génétique (trisomie 21, X fragile…), neurologique (épilepsie, paralysie cérébrale…) peuvent également bénéficier d’un suivi par un psychomotricien.
  • 3-12 ans : peuvent bénéficier d’un suivi en psychomotricité, les enfants présentant un retard global de développement, un trouble neurodéveloppemental : un trouble du spectre autistique (TSA), trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), trouble développemental de la coordination (TDC), déficience intellectuelle ; une dysgraphie, un handicap moteur ou sensoriel (déficience visuelle/auditive), un haut potentiel intellectuel.
  • 12-18 ans : la prise en charge en psychomotricité peut consister à mieux appréhender les changements physiques et psychiques liés à l’adolescence.
  • Adulte : un adulte peut venir consulter lors d’une fragilisation psychique passagère de type dépression, anxiété, mais aussi suite à un traumatisme neurologique (Accident Vasculaire
    Cérébral (AVC), traumatisme crânien), des difficultés de repérage spatial, des troubles de l’équilibre, des coordinations…
  • Personne âgée : la psychomotricité pour accompagner l’individu dans le vieillissement en lui permettant de préserver son autonomie, ses capacités cognitives ou lors de syndromes particuliers tels que le syndrome post-chute, la démence, la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer

Quand consulter un psychomotricien ?

En pratique, voici quelques signes d’appels qui peuvent mener à une consultation en psychomotricité :

Concernant les nourrissons, enfants et adolescents :

  • Les interactions entre vous et votre bébé sont pauvres, il vous regarde peu, il n’y a pas d’attention conjointe, il ne réagit pas à son prénom
  • Votre bébé est peu tonique ou au contraire semble très tendu
  • Votre enfant ne marche pas seul après 18 mois
  • Il est difficile pour lui de rester concentré sur une tâche, rester assis, il bouge beaucoup, est agité
  • Il est impulsif, fait tout dans la précipitation
  • Il n’a toujours pas choisi avec quelle main écrire en GSM/CP
  • Il n’a pas une prise fonctionnelle du crayon
  • Il n’est pas à l’aise dans ses manipulations, il fait preuve de maladresse
  • Il n’utilise pas correctement ses couverts pour manger
  • Il n’est pas à l’aise pour découper, utiliser des outils (règle, compas…)
  • Il n’est pas à l’aise pour les activités motrices (sauter, courir, faire du vélo…)
  • Il ne sait pas s’habiller seul (mettre son manteau, ses chaussettes, boutonner son pantalon…)
  • Il n’écrit pas de façon lisible et/ou est très lent
  • Il peine à s’organiser, ranger ses affaires
  • Il a des difficultés pour se repérer sur une page, sur le tableau, dans un texte, à représenter des formes géométriques, comprendre un plan
  • Il a du mal à réguler ses émotions, fait des colères, peine à exprimer ses ressentis
  • Il éprouve une difficulté à aller vers les autres et à communiquer
  • Il présente une perturbation de l’intégration des informations sensorielles (hyper/hyposensibilité)
psychomotricité mouvement bébé
Illustration chronologie de la vie

Concernant les adultes et les personnes âgées :

  • La personne ressent un fort sentiment de tristesse, une apathie, a des troubles du sommeil
  • La personne est angoissée ou anxieuse
  • Elle a des difficultés à s’organiser, à rester concentrée
  • Elle a des difficultés à se repérer dans l’espace, sur un plan
  • Elle a des troubles de l’équilibre ou proprioceptifs
  • Elle chute de façon récurrente
  • Elle a des difficultés à réaliser les gestes de la vie quotidienne
  • Elle a un déclin de la mémoire et des fonctions cognitives
psychomotricité pour personnes agées

Suivi en psychomotricité par Madame Massouf près de Toulouse

Toute mise en place d’un suivi en psychomotricité est précédée de la réalisation d’un bilan psychomoteur. Bien que la psychomotricité ne soit pas remboursée par la sécurité sociale, une prescription médicale est requise pour effectuer le bilan.

Le bilan psychomoteur débute par un entretien afin de bien identifier la demande et comprendre son origine ainsi que l’histoire médicale du patient.
Il dure environ 30mn.

Le patient passe ensuite des épreuves et mises en situation afin de mettre en évidence ses potentialités et ses éventuelles difficultés. La passation peut se faire en plusieurs séances en fonction de la fatigabilité de celui-ci. Madame MASSOUF, psychomotricien non loin de Toulouse, procède ensuite à la correction des épreuves et à la rédaction du compte-rendu du bilan. Une restitution est faite au patient (et à ses parents) et le cas échéant un projet thérapeutique pourra lui être présenté.

Un bilan dure ainsi en moyenne 2 à 3h (en plusieurs séances) + une restitution de 30 à 45mn.

Enfant jouant

Quels sont les domaines évalués par un bilan psychomoteur ?

Durant un bilan psychomoteur, les épreuves proposées permettent d’évaluer les compétences du sujet dans divers domaines :

  • La motricité globale : on observe la qualité des coordinations, de l’équilibre statique et dynamique, la posture, les déplacements ainsi que le tonus.
  • La motricité manuelle : elle comprend les coordinations bimanuelles, action coordonnée des deux mains ; la motricité fine, qui concerne le mouvement des doigts et des mains et qui est donc la capacité à manipuler des petits objets.
  • Le repérage spatio-temporel : on évalue comment le sujet se repère dans son environnement, dans le temps, s’il peut intégrer les informations temporelles (durée, chronologie, lecture de l’heure…).
  • La graphomotricité : ce champ concerne le graphisme, la visuomotricité (coordination des mouvements oculaires et de ceux de la main) et l’écriture.
  • Le traitement visuospatial/visuoconstructif : c’est la capacité à traiter les informations spatiales, se représenter l’espace mentalement, intégrer les perspectives, les données spatiales d’un objet, assembler des objets entre eux…
  • Le schéma corporel : c’est l’intégration de la position des différentes parties du corps, la connaissance et la capacité à se représenter son corps 
  • Les fonctions exécutives : elles regroupent l’inhibition, la planification, la mémoire de travail, l’attention (visuelle, auditive, divisée, soutenue). 
  • La latéralité : dominance d’un hémicorps. Main, pied et œil préférentiellement utilisé

Comment se déroule une séance en psychomotricité ?

Les séances en psychomotricité sont le plus souvent hebdomadaires avec un jour et un créneau fixe dans la semaine, définis pour un patient. Une séance dure 45mn ou 30mn pour les plus jeunes. Les séances de psychomotricité avec les enfants sont composées de plusieurs activités en fonction des axes de prise en charge et des centres d’intérêt de ceux-ci. Le jeu est souvent utilisé comme médiation. Mais il en existe d’autres comme la relaxation, les parcours moteurs, l’expression corporelle, le rythme etc. Des bilans d’évolution sont réalisés quand la prise en charge dure plusieurs mois pour apprécier l’évolution des compétences ou décider d’un éventuel arrêt du suivi. Ces bilans se font au cours des séances habituelles du patient.

La psychomotricité n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Certaines mutuelles accordent des aides financières, n’hésitez pas à vous rapprocher de la vôtre ou de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de votre département.

Cabinet en psychomotricité

Séance en cabinet de psychomotricité

Les séances de psychomotricité ont lieu au cabinet. Des séances au domicile peuvent être mise en place selon certaines conditions. Le psychomotricien peut participer aux réunions d’équipe de suivi de scolarité (ESS) s’il y est convié afin de partager avec l’équipe enseignante et les différents acteurs autour de l’enfant sur les compétences et progrès de celui-ci ou pour proposer des aménagements.

Consultez également :